Prix Marie Heim-Vögtlin: la relève scientifique féminine à l'honneur

Denise Mitrano est la lauréate du prix MHV 2021

Les micro et nanoplastiques posent un problème toujours plus grand pour l’environnement. Pendant longtemps, il n’a guère été possible de suivre les modes de diffusion de ces particules, dont la taille ne dépasse pas quelques millionièmes de millimètre. Denise Mitrano, géochimiste à l’ETH Zurich, y est parvenue. Elle a mis au point une méthode qui permet de suivre les micro et nanoplastiques dans l’eau, le sol et même dans les organismes vivants.

Ce travail a été financé par un subside Ambizione dans le cadre de l’encouragement de la relève du FNS. Depuis 2020, Denise Mitrano dirige son propre groupe de recherche à l’ETH Zurich en tant que professeure assistante grâce à un subside Eccellenza du FNS.

Au sujet du prix Marie Heim-Vögtlin

Le FNS décerne le prix MHV tous les ans à une jeune chercheuse qui a fourni des prestations de recherche exceptionnelles. Les lauréates sont des sources d’inspiration. Grâce à un subside du FNS, elles ont pu atteindre des résultats remarquables et faire avancer leur carrière de manière décisive. Le prix est doté de 25 000 francs. Il a été attribué durant dix ans à d’anciennes bénéficiaires de l’instrument d’encouragement MHV. Depuis l’abandon de cet instrument, le prix honore une ancienne bénéficiaire des instruments MHV, Doc.CH, Postdoc.Mobility, Ambizione ou PRIMA.

Un pionnière a donné son nom à ce prix

Marie Heim-Vögtlin est la première Suissesse à avoir été admise comme étudiante en faculté de médecine à l’Université de Zurich en 1868. Après avoir obtenu son doctorat, elle a ouvert un cabinet de gynécologie et continué à exercer après la naissance de ses deux enfants. Elle fait figure de pionnière de la lutte pour l’accès des femmes aux études supérieures.