505 requêtes pour les SNSF Swiss Postdoctoral Fellowships 2022

© Universität Basel / Christian Frierl

Le Conseil national de la recherche et les organes qu’il a nommés sont responsables de l’évaluation.

En raison du statut de pays tiers non associé de la Suisse dans Horizon Europe, la Confédération a mandaté le FNS pour lancer un nouvel appel dans le cadre de cette mesure transitoire. Elle s’adressait à de jeunes chercheuses et chercheurs souhaitant obtenir un poste dans un établissement de recherche à but non lucratif en Suisse pendant 12 à 24 mois.

Quel est le profil des requérant∙es ?

Les 505 requêtes se répartissent ainsi dans les différents domaines : 206 proviennent des mathématiques, sciences naturelles et ingénierie, 175 de la biologie et de la médecine et 124 des sciences humaines et sociales. Par projet, les chercheuses et chercheurs ont sollicité un budget moyen de près de 250'000 francs.

En moyenne, les candidat∙es ont 32 ans. Près de 200 chercheuses ont soumis une requête, ce qui équivaut à 39% des projets. C’est dans le domaine des sciences humaines et sociales qu’elles ont déposé le plus de requêtes, suivi de près par la biologie et la médecine, avant les mathématiques, les sciences naturelles et l’ingénierie.

Plus de la moitié des chercheuses et chercheurs à avoir soumis une requête prévoient un séjour de recherche dans une université en Suisse (58%). D’autres envisagent d’aller dans une des EPF (35%).

Evaluation des requêtes

L’évaluation a lieu à distance, en une seule étape et sans entretiens. Des expert∙es de différentes disciplines examinent les requêtes qui répondent aux exigences formelles. Par projet, deux évaluateurs∙trices établissent indépendamment un rapport d’évaluation. Les requêtes sont ensuite classées sur la base de ces rapports selon le principe des bonnes pratiques d’évaluation du FNS.

En juin 2023, les requérant∙es seront informés si leur projet bénéficiera d’un soutien du FNS.