454 requêtes pour les SNSF Starting Grants 2023

© iStock | Radachynskyi

Dans le cadre de la mesure transitoire SNSF Starting Grants 2023, les chercheuses et chercheurs ont soumis 454 requêtes.

La Suisse étant toujours considérée comme un pays tiers non associé à Horizon Europe, le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a chargé le FNS de mettre au concours la solution transitoire SNSF Starting Grants 2023. Elle s’adresse aux chercheuses et chercheurs qui souhaitent lancer leur propre projet en Suisse avec leur propre équipe. Une nouveauté cette année : l’instrument de financement PRIMA, conçu pour les chercheuses talentueuses, a été intégré dans les SNSF Starting Grants. Le budget PRIMA sera utilisé pour soutenir ces excellentes chercheuses dans le cadre des SNSF Starting Grants. Les SNSF Starting Grants 2023 couvrent donc non seulement les subsides Eccellenza, mais aussi l’instrument de financement PRIMA.

Les 454 requêtes se répartissent comme suit dans les différents domaines : 155 proviennent des mathématiques, sciences naturelles et ingénierie, 155 de la biologie et de la médecine et 144 des sciences humaines et sociales. Par projet, les chercheuses et chercheurs ont sollicité un budget moyen de 1,7 million de francs.

En moyenne, les candidat·es ont 36,5 ans et près de la moitié (48,5 %) sont des femmes. L’année précédente, cette part s’élevait à 39,7 %. La plupart des candidat·es prévoient d’effectuer leurs recherches dans une université (73 %) ; suivent ensuite le domaine des EPF (21%) et les hautes écoles spécialisées (3%).

L’année dernière, le FNS a reçu 446 requêtes pour les SNSF Starting Grants 2022. Les chercheuses et chercheurs peuvent soumettre au maximum deux fois un projet dans le cadre de la mesure transitoire SNSF Starting Grants, indépendamment du classement de leur projet parmi ceux soumis lors de la mise au concours 2022.

Évaluation des requêtes

Des panels composés d’expert·es nationaux et internationaux examineront les projets dans le cadre d’une procédure en deux étapes. Les requêtes sont évaluées sur la base d’expertises et d’entretiens externes.

En novembre 2023, les requérant·es seront informés si leur projet bénéficiera d’un soutien du FNS. Les subsides alloués peuvent atteindre 1,8 millions de francs.

Comme l’année passée, un steering committee scientifique supervisera l’évaluation et prendra les décisions de financement. De plus, il veillera au respect des bonnes pratiques, ainsi qu’aux règles de conformité en vigueur au sein du FNS en matière de conflits d’intérêts. Le même steering committee est responsable d’autres mesures transitoires du FNS.